Partager sur Facebook

24h avec Beb : Chaumont 2007

0 commentaire | 898 lectures


« Je crois que l’essentiel a été dit à travers tout les posts, mais on m’a demandé de faire un p’tit résumé pour occuper ceux qui se font chier au Boulot…je l’ai fini a 1h du mat hier!!! et ça commence comme ça:

Des bornes, des bornes et encore des bornes mais surtout du bonheur !

Vendredi 15h, un soleil superbe et 850 kilomètre a avaler en Espace heureusement j’ai installé un auto radio pour me tenir compagnie.

Le voyage se déroule normalement, après environs 8h de route avec un pit stop a une station pour vider la vessie et remplir le réservoir, me voilà dans les stand a Chaumont : vous noterez les progrès que j ai fait pour résumer ses 8h en quelques lignes…j’espère un jour résumé un we complet en 2 phrase du genre « j’me suis pointé, j’les ai tous atomisé et ch’ui rentré ».

Pour l’instant c’est pas encore arrivé.
Sur place, Stef team, JC (pilote 85), nico (asme) et mathieu (frt) m’accueil, avant d’aller rapidement se couché. Il est 23h, le reste du groupe du sud ouest doivent arrivé plus tard même presque tôt on dira…

Ce fut bien la peine de prévoir l’organisation des 3 équipes de l ASME de PARIS et ceux du SUD de la France : 6 équipages,2 mètres par équipage dans les stands, ce qui nous fait 12 mètres avec des tonnelles de 3 mètre de large, on en colle 2 pour 3 équipages, ce qui nous permet d’être plus a l’aise : bilan des premier installé, leur stand fait 4,5m pour 2 machines, bref il me reste un stand de 2,5 m de large pour 2 solex, l’année prochaine on se contentera de respecter les inscription au sol, cela nous permettra de pouvoir bricoler en course les 2 machines sans qu’il y en ai une a moitié sur la piste….mais c’est pas bien grave, c’est pas au stand qu’on gagne une course !

Après avoir tiré la carte de la pluie pour Nouziers il nous restais celle du beau temps pour Chaumont, on a pas été déçu, on a bien crevé de chaud tout le w e.

Inscription (merci Phil pour le commissaire, je l’ai jamais revue après la course, vérifie s’il s’est pas endormi dans un buisson autour du circuit, on a même pas pu lui payer un coup a boire), CT, 30 minutes d’essai, certains découvre le circuit pour leur première participation, j’entend des élastique de slibard qui commence a se tendre, ça promet d’être du bonheur en barreau de 50 !

Départ au coup de flingue, je me glisse dans les 10 premiers faut pas exciter les transpondeurs des le début (dommage que la transmission TV dans les stands n’est pas marché), y a le commentateur qui risque de parler de vous pendant toute la journée !

Rapidement le 7 (groupama) suivi de rom1 (51) et du 14 des p’tit jeunes de la Jeaunotte , poloch de l’ASME le fog et moi se place dans le haut du classement, un rapide changement de moteur retardera les coyotes et la DSP. Pour notre président les ennuis vont duré un bien long moment avant d’enchaîné les relais sans espoir pour le titre en proto.

Je vais pas pouvoir vous faire un résumé de tout le monde, cela risque d’être trop long en plus vous connaissez les résultats, je vais me recentré sur notre stand.

Cette année j ai monté un kehin de 24, beaucoup de souplesse partout sur le circuit, un régal à la relance, je peux même taxer des durs comme Joachin en sortie de virage, juste histoire de dire que je suis la.
Le problème du kehin, c’est que j ai pas eu le temps de trouver une pipe de rechange et évidemment, j ai de quoi survivre3 semaines en enchaînant 4 x 24 a Chaumont et c’est la pipe qui se fend (heureusement que certain m’avait dit que c’était indestructible, elle avait peut être traîné quelques années dans mes vielles caisses…un coup de patte a joint, un collier plastique pour plaquer le carbu et c’est reparti, et la cela arrive rarement mais l’équilibre en la prise d’air, le starter a fond quand même et le gicleur du départ est parfaite, le solexl na jamais aussi bien marché !!!! par précaution, on adaptera un pipe honda repercé sur le bord de l ‘établi pour faire correspondre les entraxes de vis de fixation (merci a Mika (69) pour l’idée et ricky et fog pour la pipe (d’admission bien sur !!!) on descendra le gicleur lors de son changement. Tout va bien pour foggy (un p’tit coup de chalumeau sur pot quand même), pour Ricky, un début un peu difficile (le solex sent encore le plastique d’emballage du neuf) qui leur permettra une superbe remonté, j ai bien cru qu’il allait me rattraper après qu’on est été emmerdé par notre anti parasite, on a aussi le frein avant qui s’est aussi assoupli sérieusement a un moment, une purge toujours rien, on aspire a la seringue et hop c’est reparti ! A chaque fois des arrêts pas bien long mais qui font perdre quelques tours a chaque fois.

Cette année y avait pas de place pour moi sur le podium, les 5 premiers méritent bien d’être en haut, y a rien a regretté, juste polo qui s’en sort bien pendant que je lui fait son ravitaillement, Spirou rentre au stand et perd du temps pour chercher un truc, ce qui nous coûtera sa place et nos quelques emmerde nous permettra pas d’aller cherché le 37 : c’est la course ma chère Lucienne, certainement pareil pour d’autres.

Pour finir, on créve a l arrière a cause d’un morceau de ressort, juste histoire de se resalire les mains en changeant la roue direct. C’est l’occasion d’essayer un pneu de marque CAMEL que j’ai ramené de Thaillande, il aurai peut etre fallu lui remettre un peu plus de pression…

Finalement on fini a une huitième place très honorable, avec de splendides arsouilles avec poloch, la DSP, le 37, ricky et fab et même avec les meilleurs en particulier le pilote a la combi verte du n°7 « à l’unique et parfaite trajectoire » comme il l’a gentiment expliqué a Spirou qui bouillonnait dans son casque a chaque danse du ventre dans la sécu, il déhanchait tellement que Spirou a cru que ce fameux pilote allait s’asseoir a coté de la selle!.

Il nous restera de grands sourires sur vos p’tites frimousses, les traits de fatigues, la ganache grande ouverte en train de dormir dans le coin du stand (j’aurai bien glissé un morceau de saucisson…)
Malheureusement l’orage pendant le rangement nous aura pas permit de profiter du meilleur moment après course, on s’est tous sauvé, pour éviter la fête a la grenouille…

Apres une bonne nuit sur place j ai renquillé les 9h de route et comme chaque année après les 24h je vais vérifier dans mes caisses et dans les carénages que l’on ne m’a pas glissé une peau de banane, et cette année je serai 2 fois plus vigilant en les rangeant parce que l’année dernière, y en a un qui a retrouver après 15 jours un bout de camembert que j’avais planqué au fond d’une caisse…

Cette année les bouillottes on fait parler d’elles a Nouziers, l’année prochaine a Chaumont c’est promis, on fera pas que cuir les pattes !

*Big respect pour l’orga, cela fait quelques années que je ne me pose plus la question de savoir si je reviens ou pas et maintenant c’est accompagnée de la tribu sudiste!!

Beb »




publié le 23 juin 2007 par beb dans Résumé Course

Laisse ton commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

CHAUMONT LIVE - 2014

SPONSORS

Nuage de mots clef

Derniers commentaires des articles

Souscrivez aux flux Solex Compétition RSS Feeds

Soyez averti en temps réel de l'actualité du Sport Mécanique Solex via nos flux RSS ou ajoutez le flux à votre lecteur favori.

Aspect légal des marques citées

Les marques Solex et Vélosolex sont la propriété de la société Sinbar, site officiel de la marque Solex : www.e-solex.fr

Avertissements

Toutes les modifications des matériels d'origine ne sont pas autorisées sur la route.