Partager sur Facebook

24h avec Beb : Nouziers 2007

0 commentaire | 1 298 lectures

Voici le résumé pour le team Olisox ou j’ai été gentiment invité en temps qu ‘assistance mécanique en plus du sorcier jean-pierre.

Olisox et sa tribu sont arrivé le vendredi midi pour mettre en place les stands, si on avait su pour la saucée que nous allions prendre dans la poire, on aurai surélevé le stand de 50cm avec une entrée en pont levi !

Pour ma part je me pointe le samedi matin pour les essai et le contrôle technique qui fut interrompu par une averse gigantesque on s’apercevra par la suite que le ciel nous mettait juste en garde pour la soirée. Une fois les grêlons, les seau d’eau déversé sur la creuse L’ancien Regis (première participation en course de solex en 1972, des histoires il en a quelques une caché dans sa barbe, pour sa part il est la pour filer un coup de main a l’organisateur, responsabilité qui ne sont pas toujours agréable…)

Première aiguille du dieu de « vient la que je te fasse chier » planté dans la poupée d’olisox, le bitonnio d’interrupteur du coupe circuit reste bloqué au moment du test au CT ! Pas de problème on retourne au stand pour voir cela. Le temps passe tout les solex sont passés et je vois pas arrivé le n°9. Je retourne au stand et j’apprend que le coupe circuit marche un coup sur 2. Le problème des coupe circuit c’est qu’il y en a qui fonctionne en contact « toujours fermé» et d’autre en « toujours ouvert ». Les solex se rendent sur la ligne de départ tout le monde s’excite le pissou autour de ce satanée coupe circuit, on en met un autre, on refait les cosses on vérifie avec le multimètre sous l’œil toujours de Regis qui attend le bon fonctionnement ! c’est bon ça coupe Regis valide on amene direct le solex sur la ligne de départ, on est a 2 minutes du départ.
Cette année le départ est donnée en fonction des catégories avec départ décalé de 10 secondes entre chaque catégorie, certain critiqueront mais ça évite des chutes stupides (même si le départ général en trombe est toujours merveilleux) et les 30 secondes d’écart ne change pas le classement.

4 min plus tard fabuleux hole shot de stef team (2) qui par son avance nous fait presque croire a un problème sur le meute suivante qui arrivera déjà 15-20 seconde derrière avec les machines les plus performante, foggy (n°dix-huit), olisox (9) joachim (3) et hervé (6).Au passage cela nous fait 4 machine du solex club Tarbais sur les 5 machine de tete.

Deuxième tour le 2 creuse l’écart…mais rentrera au stand quelques tours plus tard et c’est fog (avec tout son ranch de chevaux sur son cadre serpent) qui prend la tête de la course et des pointeurs quand il apprend qu’il n’est classé que 7ieme.


Ensuite la pluie commence a tombé, je parle de pluie mais c’est le début du Tsunami Creuzois, comme si tout les pompiers de France c’étaient donnée rendez vous avec leurs lance a incendie pour arroser Nouziers. Je suis encore bien jeune, mais j ai jamais vu tomber autant d’eau et pendant si longtemps de toute ma vie, heureusement j’avais mis mon slip étanche.

La stratégie team Olisox préfère rentrer au stand pour un changement de galet type pluie, sachant que cela n’allait pas sécher de si tôt. Il faudra a peine 15 minutes pour ce changement et la sous la pluie y en a plus beaucoup qui ouvrait leur bouche certainement de peur de boire la tasse. C’est alors que le n°9 enchaînait les chronos sous une pluie battante, y a que nos pilotes Ricky, Fabrice et Dog qui ont de la terre entre dents a force de rouler avec le sourire sous le deluge !!!!
Nous sommes repartis après le changement de galet 29 ieme et nous remontons a grand pas dans le classement. Cet alors qu’on voit Olisox bondir partout parce qu’il a entendu que certain veulent interrompre la course…se sera chose faite nous sommes alors 9ieme.Effectivement nous reconnaissons que cela etait impraticable et vallait mieux arreter avant qu’il y ait un gros crach.
Lors d’un arrêt de course il aurait été souhaitable que les machines soient en parc fermé pour éviter que certains en profite pour tout changer pendant l’interruption sachant que l’arrêt aller durée au moins une heure…a méditer pour une prochaine fois. (j ai pas dit qu’il fallait stopper la machine la ou vous étiez même au milieu de la foret : on est pas a « Pekin Express » avec le signal des balises qui sonnent…)

De notre coté on nettoiera les plaques de numéro et on changera de chaussettes.

1h45 après que la pluie se soient arrêter la course reprend et nos amis les pompiers rouvrent les vannes, ils nous on cru pour des grenouilles (vous me direz y a un crapaud qui a pas débandé de la course…).
A 6h du mat nous prenons la tête de la course pendant que certains passe plus de temps a écoper dans leur stand que de mécaniquer. Quelques chutes, du cadre coupé en 2 pour le 62, 3 roulements de bielles bidalot fondu d’affiler pour le 26 Repsol, de la flotte qui a eu raison des joachim, TBF et Wable et bien d’autres, des conditions apocalyptiques. (J ai quitter la région parisienne pour le soleil du sud ouest, ce w e ma rappelé ce que voulais dire « un temps humide » même si l’orage s’était abattu la veille sur le sud ouest histoire de tester l’étanchéité de ma nouvelle toiture, test réussi même si l’herbe fait un peu la gueule.
L’organisation du n°9 enchaîne les relais avec un récupérateur de sox a l’entrée des stand qui ramène le sox sans rouler dans le « Verdun » des stands, le plein, le pneu, un coup de nettoyage du filtre a air, des plaque numéro et la batterie et roule Suzanne, l’arrivée est encore loin.
Sa bastonne dure entre les 2 protos de la chicane 55 et le clan gaudouin13 et Stefteam qui entre 2 chronos grandiose change un piston mais conserve sa place en haut de classement.

22h de course, le rêve devient cauchemar. Un segment qui pete on change le moteur en 16 minutes ce qui nous fait perdre nos 5 tours d’avance (il nous en reste encore un). A ce moment y a plus le droit a la panne la chicane et le team gaudoiun son sur nos épaules comme des corbeaux prêts a nous chourave le camembert de la gueule. (j ai été a l’école, je connaît quelques classiques…)
Et puis la ça commence a ratatouiller, je précise pas qu’il s’est remis a pleuvoir a sot après une eclairie quand même. De retour au stand on remarque des traînées bleutées un peu partout, on a l’impression qu’il y a de l’eau partout, on vide la cuve, ça pétarade encore, on se dit y a de l’eau dans le réservoir ? pas possible avec la pluie de cette nuit cela ferait un moment qu’elle serait rentrée dans le résé, alors tout y passe les tours aussi, bougie, bobine, allumage, carbu, les clapets puis on revient sur l’essence, je récupère une seringue de stefteam on vide le réservoir tampon on reinjecte et booum le moteur retrouve ses tours, le solex est retourner pas 2 costauds du team, moi j’essuie les gouttes qui débordent de la cuve réceptrice pour pas se faire crier par Nicolas Hulot…
Nouveau plein et en piste le ventre noué il reste peu de temps et pas moyen de récupérer les tours perdu, le solex est reparti mais le team Olisox et tous ceux qui ont filé un coup de main son anéantie, tant d’effort et de régularité jusqu’à la 23ieme heure de course avec cette espoir de victoire qui s’envole….
Une première place en SP quand même, beaucoup de rencontre avec les gars du forum, des cylindres en fonte aux avant poste, des larmes de joie et de déception, des mètres cube d’eau, beaucoup de choses extraordinaire pour 24h de deguinglo.

Il faudra certainement du temps pour digéré, mais certainement pas beaucoup pour se revoir.

Merci à Olive et Ricky pour m’avoir permit de vivre cette folle aventure avec une fin qu’on aurai voulu tellement différente.

Beb « RDV à Chaumont et avec du soleil !!!! »




publié le 30 mai 2007 par beb dans Résumé Course

Laisse ton commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

CHAUMONT LIVE - 2014

SPONSORS

Nuage de mots clef

Derniers commentaires des articles

Souscrivez aux flux Solex Compétition RSS Feeds

Soyez averti en temps réel de l'actualité du Sport Mécanique Solex via nos flux RSS ou ajoutez le flux à votre lecteur favori.

Aspect légal des marques citées

Les marques Solex et Vélosolex sont la propriété de la société Sinbar, site officiel de la marque Solex : www.e-solex.fr

Avertissements

Toutes les modifications des matériels d'origine ne sont pas autorisées sur la route.