Partager sur Facebook

Pot d’échappement sur mesure

0 commentaire | 6 292 lectures

Applications possible : 

Comment faire son pot sur mesure.

Comment faire un pot ?

Plusieurs techniques existantes : roulé/soudé, embouti, ou hydroformé.

1er : Roulé/soudé = Pot formé de plusieurs tronçons en tôle , qui sont roulés puis soudés ensemble. (Ninja G2 carte noir, Bidalot S2)

2ème : Embouti = Pot formé de 2 pièces de tôle emboutie puis soudée ensemble : on les reconnait à deux soudures et en général deux bords qui courent le long du pot. (Giannelli black gun par exemple)

3ème : Hydroformé= Pot formé de 2 tôles qui sont « soufflées/formées » par gonflage.( on y reviendra) technique employée par Millet racing (une référence)

———————————————————————————————

1. Le pot roulé soudé

Notez bien que certains pots utilisent 2 techniques à la fois.
Le S2 de chez Bidalot possède un coude embouti et le corps en roulé /soudé.

Pour commencer faut tout d’abord prendre les cotes d’un pot existant (nous verrons par après pour développer ces propres cotes).

Les mesures doivent être le plus précises possible.

Pour un diamètre on n’hésite pas à prendre plusieurs cotes en en faire la moyenne.

On procède en divisant le pot en différents tronçons.
Plus vous ajouter de tronçons plus le pot sera précis, plus vous en diminuer le nombre plus le pot sera « carré » et performant….Une bonne solution est de reprendre les trançons visible dans le cas d’un roulé/soudé (on vois les tronçons sur la photo 1).

Pour les cotes des pots emboutis ou hydroformés (photo2) faut choisir soi même. Du genre 15 tronçons c’est déjà pas mal du tout. Notez que pour les cross/enduro/super mot : si passage par le haut , c’est parfois hard…vive les pots par le bas.

Avec ces cotes il faut faire les développé de cônes…qu’es ce que ca :

Il existe un petit programme gratuit qui peut vous faire çà, heureusement.
vous le trouvez ici : http://www.pulserate.com/ et plus précisément ici

http://www.pulserate.com/cone/cone13.exe

donc :

Vous entrez les cotes de vos cônes et vous obtenez directement le développé. Le pied ! Si vous avez un copain qui à une découpe laser chez lui le programme génère des fichiers compatibles ! Que demander de plus, je vous le demande.

Voici a quoi ressemble à un développé de cône

Si vous avez obtenu autre chose que cette forme il y a forcément une erreur dans vos mesures.
Attention : les cotes prises à l’extérieur du pot doivent être diminuée de l’épaisseur de la tôle…hé oui. (0,8mm sur du racing, 1/1,5 et parfois plus que les autres).

Le moins cher est évidement d’imprimer cette forme sur du papier bristol et d’ensuite de la copier sur la tôle choisie.

Cette forme doit être découpée avec le plus grand soin , la soudure sera plus aisée si les bords des cônes sont parfais. (vive le copain qui à le laser).

Normalement un cône du coude par exemple devrait vous donnez ce genre de développé et ce genre de forme une fois fini.

Attention cône avec 2 faces non parallèles : un angle positif et un angle négatif de l’autre….

Quand vous avez découpé cette forme, il faut la rouler.
le plus facile est de faire cela sur un tube ou sur le pot modèle.
On peut aussi faire une petite cintreuse de tôle, mais faut avoir du débit pour que cela en valle le coup.
Le soudage:
Soit au Chalumeau, c’est le plus facile à trouver, pas toujours le plus facile pour souder de la tole de 0,8mm. On reconnait la soudure par la large bande de couleur sur la tôle.
Soit au TIG, c’est le top, mais plus dur à trouver : tout le monde n’as pas un TIG sous la main….soudure propre, nette, bande de couleur fine.
Soit….à l’arc : c’est loin d’être gagné : moi j’en jamais vu en tôle de 0,8mm
C’est le problème du roulé/soudé : il y a beaucoup à souder et à rouler.  faut avoir envie…

———————————————————————————————–

2. La technique de l’embouti :

laissez tomber c’est pas pour nous.

Le matos coute cher : emboutisseuse, moule, etc…

Déjà que le look d’un pot embouti c’est à chier, on va pas en plus investir lourdement la dedans non ?!

———————————————————————————————–

3. Le pot HYDROFORME

- Le pot Hydroformé est formé de 2 tôles mise en forme puis soudée l’une contre l’autre qui sont ensuite gonflée.
Comment ? Comme çà :
Vous prenez les cotes du pot : le plus facile est de faire tout d’abord une ligne sur votre bristol qui suis la forme générale de votre pot.
comme sur la première photo ici bas :

ensuite vous dessinez le pot en le coupant en tronçons (pareil pour le roulé/soudé) çà doit ressembler à çà:

En fait vous mettez a plat les cotes du pot divisée par 2 puisque l’on utilise 2 tôles.
Ce dessin est ensuite découpé sur le bristol, redessiné sur la tôle, 2 fois ,et enfin découper (scie sauteuse, scie à rubans par exemple)
Le plus facile est de doubler la tôle pour le découpage , cela assure que les deux poissons (vous avez remarquer ?) sont les mêmes : c’est important sinon à la soudure et au gonflage on va voir les défauts. Il faut absolument les 2 formes identiques.

une astuce est de prolonger la forme en pointe vers le tuyau de fuite, et de même de l’autre coté. Il va falloir y souder un embout pour le gonflage donc rajouter sans hésitez 3/4 cm.
Ensuite vous devez souder les 2 tôles l’une contre l’autre.
Pour facilité le travail du gonflage on peut ,avant de souder, faire un chanfrein de +-5mm sur le bord de la tôle. Cela donne des bien meilleurs résultats, mais n’oubliez pas que pour pouvoir souder les 2 tôles bord à bord il faut que les 2 chanfreins tombent l’un en face de l’autre : pas gagné…. Cool
Quand vous aurez soudé les 2 poissons : il y a plus qu’a !
Trouver une pompe genre pompe à épreuve pour chauffagiste : pompe à eau manuel qui monte jusque 30 bars maxi. Elles servent à vérifier l’étanchéité du circuit des radiateurs.
Souder un embout quelconque sur une entrée que vous aménager sur le bout du pot, et ensuite gonflez !
Si c’est votre premier pot, je vous conseille de le faire dehors. Il y aura des fuites, croyez moi.
Si çà fuit trop : vous videz le pot , ressouder et ensuite regonflez.
a partir de 20/25 bars (c’est de la tôle 0,8 ici, qualité emboutissage c’est pas plus mal) cela commence a ressembler a quelque chose.
Couper les embouts du pot , et l’affaire est dans le sac!

—————————————————-
SOURCE : Tutoriel fait par Pierre de chez MOTORKIT

Bonne lecture




publié le 15 décembre 2006 par debecos dans Préparation

Laisse ton commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

CHAUMONT LIVE - 2014

SPONSORS

Nuage de mots clef

Derniers commentaires des articles

Souscrivez aux flux Solex Compétition RSS Feeds

Soyez averti en temps réel de l'actualité du Sport Mécanique Solex via nos flux RSS ou ajoutez le flux à votre lecteur favori.

Aspect légal des marques citées

Les marques Solex et Vélosolex sont la propriété de la société Sinbar, site officiel de la marque Solex : www.e-solex.fr

Avertissements

Toutes les modifications des matériels d'origine ne sont pas autorisées sur la route.